Activité

La pêche dans les destinations de la Sépaq

La Sépaq a bien compris l’essence même de cette activité traditionnelle alors que de plus en plus de familles se rendent dans l’une de ses destinations pour y vivre un séjour de pêche et faire le plein de souvenirs inoubliables.La pêche, c’est bien plus que du poisson! Parce qu’au-delà du plaisir d’attraper ses premières prises, il y a la joie de s’amuser au bord de l’eau, d’attraper toutes sortes de bestioles, de faire des feux de camp couronnés de délicieuses guimauves, de savourer de bons repas en famille dans un chalet tout confort, et tous ces autres moments passés ensemble, qui rendent l’expérience si mémorable.

 

Le début d’une belle histoire

Armés de leur nouvelle canne à pêche, petits et grands seront fébriles, sachant que des moments magiques s’en viennent. Déjà, on rêve à ce gros poisson qui viendra mordre à notre hameçon. Le terrain de jeu pour la journée? Un lac où le poisson abonde. Cet espace grandiose, qui nous fera vivre des émotions qui le seront tout autant. Puis, le rêve se réalise. Sortie de l’eau, la toute première prise! Lorsqu’un jeune prend son tout premier poisson, la réaction est splendide! Tant de fierté et d’excitation lorsqu’il sent sa canne gigoter! Un souvenir impérissable qu’il sera fier de raconter.

Une multitude de familles ont tenté de déjouer le poisson l’été dernier. Qui de mieux que ces jeunes, ces parents ou ces grands-parents pour nous raconter leurs histoires :

« Je m’appelle Lauralie Lavoie et j’ai 5 ans. Je vais à la pêche avec mon père et mon grand-père dans la réserve faunique La Vérendrye. Je pêche le doré et la truite grise. Je commence à être bonne, je monte mes poissons moi-même. J’aime bien la pêche au doré au lac Vieillard, je peux passer beaucoup de temps avec mon père et mon grand-père et ça nous fait plein de belles histoires à raconter. »

« [Nous avons amené] deux de nos petits-enfants à la pêche dans la réserve faunique de Matane, au lac Martel. Nous avons eu tellement de plaisir, car le plus jeune de 7 ans n’avait jamais pêché. C’était sa première expérience alors son cousin lui a appris comment attraper son premier poisson. Ils étaient tous très fiers; que de beaux souvenirs! »

 

Bienvenue à la relève

Au cœur de territoires comme les nôtres, où les lacs et les rivières se comptent par centaines de milliers, la pêche fait partie des traditions. Donner la piqûre de la pêche à ses enfants, c’est leur offrir une part de l’héritage à la fois naturel et culturel qui leur revient. C’est aussi les familiariser avec la forêt, faire en sorte qu’ils s’y sentent à l’aise et qu’ils en fassent un endroit de prédilection où se ressourcer, où se reposer, où renouer avec la nature.

Pour qu’une activité traditionnelle comme la pêche puisse se perpétuer, l’idéal est que les enfants soient initiés par leur famille. C’est pourquoi la Sépaq se montre aussi créative et déterminée dans sa façon de promouvoir la pêche auprès des familles. Il importe de leur apporter l’encadrement nécessaire pour que l’expérience de pêche des enfants soit extraordinaire. D’ailleurs, le forfait famille est offert à bas prix  dans les secteurs où il y a un gardien de territoire disponible pour conseiller les pêcheurs en herbe.

 

Un forfait bien pensé

C’est bien sûr en pensant à la relève que la Sépaq a créé le forfait Pêche Familiale. Ainsi, dès le début de juillet, pour aussi peu que 449 $, une famille (deux adultes et les enfants de moins de 18 ans) peut profiter d’un séjour de 3 nuitées en chalet (109 $ pour chaque journée supplémentaire) dans l’une des 13 réserves fauniques qui offrent ce forfait ou au parc national des Grands-Jardins. La chaloupe et les droits d’accès à la pêche sont inclus dans le forfait qui est offert dans des secteurs spécialement choisis pour ses lacs poissonneux et où se trouve un gardien de territoire qui offre tout l’encadrement souhaité. Les chalets tout équipés, situés en bord de lac, répondent à de hauts standards de qualité. Pour 2 fois plus de plaisir, on peut doubler le forfait, soit 2 familles dans un même chalet.

 

Des territoires de pêche par excellence

Ce n’est pas seulement le prix et la qualité de pêche bien connue des territoires de la Sépaq qui en font un forfait tellement séduisant pour les familles, c’est aussi l’incroyable valeur ajoutée. En effet, chaque enfant de 9 à 12 ans reçoit une canne à pêche grâce à la collaboration de Canadian Tire, un permis de pêche en herbe valide jusqu’à ses 18 ans émis par la Fondation de la faune du Québec et un petit guide de poche hydrofuge, L’abc de la pêche à la truite mouchetée, qui explique tout plein de trucs de pêche et qui leur servira d’aide-mémoire. De plus, un expert de la pêche est là, sur place, pour répondre aux questions des jeunes pêcheurs en herbe et pour leur prodiguer des conseils.

Si vos jeunes ont atteint la majorité et que vous souhaitez néanmoins les rassembler dans un forfait de pêche en famille, un autre forfait permet à des débutants de s’initier à la pêche. Offert depuis l’an dernier, le forfait Prêt-à-pêcher à partir de 76 $ par personne par jour avec hébergement en chalet de 4 personnes est vraiment idéal pour ceux qui veulent essayer la pêche sans s’équiper entièrement. En effet, tout l’équipement de pêche à la truite mouchetée (cannes à pêche, coffre et leurres) leur est prêté.

 

Pour plus d’informations sur les différents forfaits offerts, visitez le site de la Sépaq.

 

 

Catégorie secondaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *