Voyage

Venise et la Toscane en famille

 

L’Italie était sur notre liste pour la retraite? Pff, pourquoi attendre? On la visite maintenant et on partage ces merveilleux moments en famille! Si on part conscient qu’on ne flânera pas lentement à travers les musées, on appréciera ce voyage dans un univers où la nourriture, les paysages et l’histoire nous en mettront plein les sens. Venise et la Toscane en famille: on arrive!

 

Venise avec les enfants?

On commence notre périple dans la ville décrétée la plus romantique. Quoi? La visiter avec les enfants, c’est une blague? Pas du tout! Comment les petits ne pourraient-ils pas craquer pour la sérénissime? Une ville sur l’eau avec des ponts, des canaux, des bateaux et sans voitures, difficile d’être plus impressionnant pour eux! En plus, ils débarqueront au pays de la pizza, des pâtes et du gelato. A-t-on besoin d’ajouter autre chose?

 

Quoi voir?

Mieux vaut effacer toute de suite de votre liste les fameuses gondoles! Bien sûr, c’est l’icône de la ville, mais le coût vous en fera friser les oreilles. On peut toutefois opter pour de courtes traversées à très peu de frais qui durent le temps de prendre un cliché photo! On peut aussi très bien sauter à bord d’un vaporetto (bateau-bus) pour surfer les étendues d’eau de façon plus abordable et ce sera tout autant ludique pour les enfants. Une excursion dans les îles peut s’avérer vraiment intéressante avec les petits. L’île de Murano réputée pour ses souffleurs de verre et la splendide île de Burano avec ses jolies maisons colorées sont deux excellents choix.

 

Déambuler dans la ville en se sentant libre est un attrait en soi : enjamber les typiques ponts, admirer les monuments historiques, s’arrêter dans les places, sillonner les étroites ruelles… Partout où vous tournerez la tête, les murs sembleront avoir un secret à révéler. La ville est idéale avec des enfants en âge de marcher, mais avec un poupon, on oublie la poussette et on se munit du bon vieux porte-bébé.

 

Venise est un musée à ciel ouvert et vous pourrez notamment voir le très renommé pont des Soupirs et la splendide Place San Marco. Impossible de passer à côté du Palais des Doges pour y découvrir les salles des armes, les prisons, l’escalier d’or et la visite secrète qui nous entraîne dans les cachots. On se doit aussi de faire le tour de la basilique Saint Marc sans trop s’attarder avec les petits, puis on traverse au musée d’histoire naturelle où ils aimeront découvrir squelettes et fossiles. Les jeunes apprécieront aussi les épées et armures de samouraïs au dernier étage de la Ca’ Pesaro.

 

La Toscane et les petits

On met ensuite les voiles vers la Toscane qu’on peut facilement gagner en train ou en louant une voiture. En auto, on pourra profiter des splendeurs de la campagne et s’arrêter au gré des envies : petits villages, moutons et églises à profusion croiseront notre chemin. C’est en Toscane qu’est né, Pinnochio, le célèbre pantin de Collodi. Ils seront heureux de retrouver marionnettes, figurines en bois et autres jouets dans plusieurs vitrines. La Toscane : un beau mélange de culture et de nature.

 

Les villes à visiter

Chaque ville de la Toscane a son petit côté unique, mais on vous en propose trois à mettre sur votre itinéraire avec les mousses. Pise est une petite ville très touristique, mais qui vaut le déplacement notamment avec sa place des miracles inscrite à l’UNESCO qui est une vraie splendeur avec le baptistère, la cathédrale et le campanile. C’est là que se dresse aussi la Tour penchée que vos enfants prendront plaisir à gravir.

 

Lucques est aussi une magnifique bourgade tout près de Pise. Avec ses remparts, la ville a fière allure et on peut d’ailleurs louer un vélo pour les parcourir. Se balader dans la place ronde construite sur un ancien amphithéâtre romain est aussi fantastique. Pour une vue à couper le souffle, on grimpe en haut de la Torre delle Ore.

 

Florence est une ville remplie d’histoire et les musées pleuvent. Comme vous ne pourrez pas tous les faire, vous devrez au moins aller voir le David de Michel-Ange à la Galleria dell’Accademia, que vos enfants reconnaîtront peut-être. Vagabonder dans la ville et marcher sur le Ponte Vecchio est aussi amplement satisfaisant. Le Palazzo Vecchio, le palais Pitti et le jardin de Boboli sont des incontournables et les enfants pourront se prendre pour des rois en les parcourant.

 

Artiste de rue à Florence

 

 

Mais encore?

Les plages de la Tosacane sont très propices à la baignade en famille, car la mer y est calme. Elles sont toutefois très bondées en période estivale et on se rend sur l’île d’Elbe pour les meilleures de la région.

 

Il vaut aussi la peine d’explorer deux jardins de sculptures qui feront dégourdir les enfants dont le Parco Sculture del Chianti au centre de la Toscane où de drôles de sculptures sont érigées. Le Giardino dei Tarocchi au sud impressionne aussi avec ses œuvres d’art géantes. Le Parco Regionale Migliarino San Rossore Massaciuccoli, près de Pise, ravira aussi les petits avec ses balades en carriole. On aime également le Parco Regionale della Maremma qui comprend un aquarium. Rien n’équivaut la Riserva Naturale Lago di Burano où vous pourrez rencontrer une crécerelle apprivoisée et arpenter un jardin de papillons.

 

Côté musées, si ceux de Florence ne les ont pas fascinés, les petits aimeront le Museo Piaggio, au nord-ouest qui retrace l’histoire des scooters Vespa et le Museo di Storia Naturale del Mediterraneo à Livourne. Les enfants raffolent généralement des châteaux et ils seront servis à la Fortezza Medicea de Cortone et au Castello dei Conti Guidi, dans l’est.

 

En famille, on vous suggère d’opter pour un agriturismo, un système d’hébergement à la campagne typiquement italien. Il s’agit d’anciennes fermes ou de maisons de campagne parfois partagées avec plusieurs familles, parfait pour se faire des amis et s’amuser avec des animaux.

Il y a tant à voir en Italie! L’important, ne pas surcharger nos journées et garder en tête qu’on ne verra pas tout, mais qu’on le verra… ensemble!

 

 

Texte et photo : Marilyn Préfontaine

 

 

 

Catégorie secondaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *